Dans le village de Ngandja au Sud-Kivu, les pygmées et les bantous se disputent la terre comme dans la province de Tanganyika

Lire

Le chef du village de Nyangi dans un des villages du territoire de Fizi a annoncé vendredi 25 novembre 2016 un déplacement massif de la population vers Ngandja, Kabalo et Kalemie. Selon la même source, les pygmées sont entrain de chasser les bantous sur certains espaces.

 Reportage de la radio Muungano

Télécharger ce fichier

Dans la province du Tanganyika, le conflit communautaire entre Pygmées et Bantous s’étend, c’est le tour du village Lukwangulo d’être touché

Lire

Le conflit entre Bantous et Pygmées s’entend sans que rien, ni personne ne semble en mesure de le maîtriser: sont touchées les localités de Kabalo, Nyunzu, Manono et même les alentours de Kalemie. Un journaliste de la radio Kaoze s’est rendu ce mercredi 23 novembre 2016 à plus de 30 kilomètres de Kalemie pour rendre visite aux personnes déplacées par ce conflit. D’après les informations recueillies, c’est à présent dans le village de Lukwangulo que des flèches empoisonnées tuent hommes, femmes et enfants. Selon les même sources, les litiges fonciers seraient à l’origine de ce conflit. Les responsables communautaires en appellent aux autorités pour régler la question.

 

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Kalemie: Le prix du maïs s’envole à cause du conflit qui oppose Pygmées et Bantous à Nyunzu, dans le reste de la province du Tanganyika.

Lire

Les prix des produits de première nécessité connaissent une très forte augmentation dans la ville de Kalemie. C’est le cas notamment du maïs. Le ministre provincial des Affaires sociales estime que la rareté des maïs se justifie de fait la saison sèche a été longue, « elle n’a pas permis aux cultivateurs de faire de faire une bonne saison agricole », a-t-il constaté dans un entretien le vendredi 18 novembre 2016. Pour la société civile, c’est le conflit entre Pygmées et Bantous à Nyunzu qui en serait la cause. Jacques Furahisha, Radio Kaoze, Kalemie,

 

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Dans la province de Tanganyika, un débat public, Presse Café, sur la problématique sur la cohabitation pacifique des peuples autochtones et bantous de Nyunzu

Lire

Un débat public (« Presse Café ») a été organisé le samedi 22 octobre 2016 à Nyunzu. Le débat entre representants des peuples bantous et pygmées, représentants de la société civile, avec la participation des autorités locales, portait sur le rôle des médias et de la société civile sur la cohabitation pacifique des peuples autochtones et bantous.  Pour les participants, il est question de présenter les causes de conflits entre pygmées et bantous, notamment sur les questions foncières d’une part et de l’autre, proposer des pistes de solutions pour aboutir à une cohabitation pacifique entre les différents peuples. Ce programme radio a été produit par le réseau des médias associatifs et communautaires du Katanga (Remack) grâce à l’appui financier d’Internews, dans le cadre d’une mission de mentoring dédié à ces questions. Pour faciliter la compréhension des auditeurs, le débata été produit en swahili et diffusé dans les radios partenaire du PDSM dans la province du Tanganyika.

Panelistes :

  1. Prince Maunda, Représentant des medias
  2. Dieudonné Kasonde, Représentant de la Société civile de Nyunzu
  3. François Mwamba, Représentant de peuple bantous
  4. Alexandre Mwamba, Représentant de peuple pygmées

 

Télécharger ce fichier