Processus électoral en RDC : L’ONG ONCG-Institute rencontre des notables de Rutshuru pour réfléchir sur la mise en place des nouveaux cadres de dialogue entre communautés en vue des élections apaisées au Nord-Kivu. (John Koharo)

L’ONG ONCG-Institute a réuni le mardi 02 mai 2017  à Kiwanja, territoire de Rutshuru, des responsables d’Eglises, des autorités locales et autres partenaires locaux capable d’influencer positivement le processus électoral en cours dans ce territoire. Ils ont principalement réfléchi sur  la création des nouveaux groupes de dialogue et de partage d’information entre communautés. Selon le responsable de cette ONG Désiré Kajabika, ces cadres auront principalement pour mission de traiter pacifiquement des différends entre communautés pour un processus électoral  apaisé sur l’ensemble du territoire de Rutshuru. (John Koharo/Radio Alliance)

Reportage de la Radio Alliance

Télécharger ce fichier

Lire

Nord-Kivu : Plus de trois mois sans entendre un seul coup de balle, les habitants de Mayi Moya en territoire de Beni, réapprennent à vivre après des affrontements à répétition dans cette zone entre l’armée congolaise et des groupes rebelles. (John Koraho)

Les écoles et les églises ont rouvert leurs portes et fonctionnent en toute quiétude à Mayi Moya, un groupement situé à 13 km de la ville de Beni. Selon des témoignages recueillis sur place le samedi 06 mai 2017 par le journaliste de la radio Alliance John Koharo, la vie reprend petit à petit son cours normal. Bon nombre de  ceux qui avaient fui ce village ont regagné leurs habitations. La situation s’est sensiblement stabilisée, mais les conditions de vie reste précaire a constaté par ailleurs John Koharo. Reportage.

Radio Alliance

Télécharger ce fichier

Lire

Nord Kivu : les habitants des villages Kishishe et Bambo, en territoire de Rutshuru, s’engagent à la cohabitation pacifique (John Koraho)

Les habitants des villages de Kishishe et de Bambu, dans la chefferie Bwito en territoire de Rutshuru fument le calumet de la paix. Cet engagement de cohabitation pacifique est le résultat d’un dialogue social initié par le gouvernement provincial du Nord-Kivu pour la promotion de la paix et la cohabitation pacifique entre différentes communautés. Ce dialogue s’est tenu une semaine après un conflit entre communautés qui a entrainé la mort de plus de 10 personnes et l’incendie de plusieurs maisons d’habitations notamment à Kishishe et Bambu.  Ainsi pendant 3 jours, soit du 13 au 15 avril 2017, à la paroisse de Katwe à Bwito, devant les autorités politico-administratives et notables du territoires, les parties en conflits se sont engagées de se mettre à l’écoute les uns, des autres. (John Koraho, radio Alliance)

radio Alliance

Télécharger ce fichier

Lire

Nord Kivu: Plus de 150 démobilisés des groupes armés font un sit-in pour réclamer leurs kits de réinsertion sociale à Rutshuru/Kiwandja (Isaya Renzaho)

Les démobilisés de Rutshuru se plaignent du non respect des engagements de l’Etat congolais quant à la mise en œuvre du plan de leur réinsertion sociale. Ainsi, plus de 150 personnes démobilisées des groupes armés ont fait un sit-in le samedi 15 avril 2017 au bureau de l’Unité d’exécution du Programme National de désarmement, démobilisation et réinsertion (UPNDDR) à Kiwanja. A travers ce sit-in, ils revendiquent les kits de réinsertion sociale promis par le gouvernement depuis plus d’une année. Contacté par le journaliste de la radio Alliance, le responsable de l’antenne de l’UPNDDR s’est réservé de tout commentaire. Ces personnes démobilisées de l’armée sont rentrées dans leurs villages l’année dernière, en territoire de Rutshuru, en provenance de centres de formation de Kitona dans le Congo central et de Kamina dans la province de Haut Lomami.

Radio Alliance

Télécharger ce fichier

Lire

A un mois après le lancement d’enrôlement à Rutshuru, la Ceni locale a enregistré déjà plus d’un tiers de personnes attendues soit environ 260 000 électeurs

Le Chef d’antenne de la Ceni, antenne de Rutshuru se déclare satisfait sur l’évolution des opérations de la révision du fichier électoral sur l’ensemble du territoire. Dans un round organisé le mercredi 20 février 2017, Eugene Ruhereka affirme qu’un mois après le lancement d’enrôlement des électeurs,  la Ceni compte déjà plus de 260 milles électeurs enrôlés. Accompagné du vice ministre du gouvernement central en charge de la santé, Marie Rwakabuba, le chef d’antenne de la Ceni local a appelé les uns et les autres, à bien sensibiliser davantage pour donner au territoire beaucoup de siège. De son coté, La vice ministre de la santé a demandé à chacun d’aller s’enrôler dans son village natal.

 

 

Reportage de la radio Alliance

télécharger ce fichier

Lire

La société civile de Bwito appelle les autorités du territoire de Rutshuru à s’engager pour la restauration de l’autorités de l’Etat

Face aux incursions à répétition dans les cités de Kibirizi, Bwito dans le territoire de Rutshuru, la société civile exige de l’Etat le renforcement de nombre des forces de l’ordre dans cette partie de la province. Dans un message adressé aux autorités le lundi 20 févier 2017, Innocent Haki Kirizi dénonce de cas d’incursion à répétition des groupes armés dénommés Mai Mai Mazembe sous l’œil indifférent des ceux qui sont censés sécuriser la population. Saisi des faits, l’autorités locale confirme la nouvelle, le fonctionnaire délégué du gouverneur  appelle la population à se désolidariser des groupes armés.

 

reportage de la radio Alliance

Télécharger ce fichier ans

Lire