Ebola :  »Tout le monde peut l’éviter en observant scrupuleusement les mesures d’hygiène » (Nicole Etete et Steve Mbusa/Radio Amani)

L’épidémie d’Ebola demeure un danger permanent dans les agglomérations proches de Likati. Bien que maitrisée selon les autorités sanitaires plusieurs cas continuent à être sous surveillances. La ronde de ce samedi 03 juin effectuée par les reporters de la Radio Amani revèle
que plusieurs voyageurs sont jusques là ignorants et n’observent pas
les mesures préventives. Les détails dans ce magazine réalisé par
Nicole Etete et Steves Mbusa de la radio Amani de Kisangani.

Magazine de la Radio Amani

Télécharger ce fichier

Lire

Dr Oly Ilunga : « Le virus Ebola en voie d’être maitrisé dans la zone de santé de Likati ». (Radio Amani)

Le ministre congolais de la santé, Dr Oly Ilunga, affirme que la fièvre hémorragique à virus EBOLA est sur la voie d’être maitrisée dans la zone de santé de Likati, province de bas Uélé. Il a fait cette déclaration à la presse de Kisangani le samedi 20 mai 2017 à son retour de Likati où 20 suspects dont 2 décès ont été examinés au début de ce mois de Mai. « Les équipes des spécialistes du ministère national de la santé et celles de l’OMS, l’organisation mondiale de la santé, s’activent sans relâche pour contenir cette maladie à Likati. Elles disposent de tout ce qu’il leur faut comme équipement», a-t-il souligné. Selon le ministre, aucun nouveau cas suspect n’a encore été identifié dans le village de Nambwa, 45 kms de Likati, où ce virus hémorragique d’Ebola a été déclaré, il y a trois semaines. (Radio Télé Amani/Kisangani)

Epidémie d’Ebola au Bas Uélé : l’équipe d’urgence médicale en route vers la localité de Aketi, bloquée à Buta depuis 5 jours. (Tisseroon Mbusa)

Une équipe d’urgence médicale, composée d’experts congolais et ceux de l’organisation mondiale de la santé(OMS) est bloquée à Buta avec leur matériel sanitaire depuis le lundi 15 mai 2017.  Ces experts devraient se rendre en toute urgence dans la localité d’AKETI pour y mener des recherches et contenir la propagation de la maladie à virus Ebola à d’autres zones. Selon la société civile de Buta, l’équipe n’arrive pas à joindre cette localité, située à 150 kms du chef-lieu de la province de Bas Uélé. Et ce, à cause du très très mauvais état de la route, a expliqué Floribert Masoguo KATEKA, président de la société civile de Buta. Notons que c’est notamment dans la zone de santé de Aketi que deux cas de virus EBOLA sur les 20 suspectés, ont été confirmés, il y a près de deux semaines.    (Tisseroon Mbusa/Radio Amani).

La division provinciale de la santé de la Tshopo sensibilise la population aux facteurs de risque et la connaissance de mesures de protection contre le virus Ebola. (Nicole Etete)

Quels sont les symptomes d’Ebola? Quels sont les méthodes de prévention? Quelques jours après l’apparition de l’épidémie de la fièvre hémorragique d’Ebola au Bas Uélé au nord Est de la Rdc,  plusieurs stratégies sont mises en place pour lutter contre la propagation de cette maladie dans les provinces voisines.  La division provinciale de la santé de la Tshopo invite la population à observer scrupuleusement des règles élémentaires d’hygiène  et d’éviter tout contact avec des cas suspects. Plus des détails dans ce reportage réalisé par Nicole Etete de la radio Amani de kisangani.

Reportage de la radio Amani

Lire