Kasai Central : Après l’évaluation de phénomène Kamwina Nsapu, les écoles chrétiennes du Grand-Kasai se fixent des nouveaux défis (Fernand Makolo/Radio Diku Dietu)

Les responsables des écoles chrétiennes des territoires de Lwiza, Luebo et Mweka se sont retrouvés le week-end  du 20 aout 2017 pour évaluer et planifier les activités scolaires 2017. Selon les participants, le phénomène Kamwina Nsapu aura laissé un gout très amer pour l’année scolaire 2016-2017. C’est dans ce cadre qu’ils ont pris l’engagement en se fixant des nouveaux défis de l’éducation chrétienne dans les écoles catholiques du Grand Kasaï. Tous se sont mis d’accord pour dire  »Plus jamais ça dans l’espace Kasai ». Ils ont ému les vœux de voir la rentrée scolaire démarrée le 04 septembre comme partout à travers le pays.

Reportage de la radio Diku Dietu

Télécharger ce fichier

 

Lire

Kasai central : Le Sous-proved et l’Inspecteur Chef de Pool de Luebo exigent aux chefs d’établissements de l’EPSP de procéder à la publication des résultats de l’année scolaire 2016-2017 (Fernand Makolo/Radio Diku Dietu)

Les parents d’élèves du territoire de Luebo préoccupés par l’absence des résultats des élèves pour l’année scolaire 2016-2017. Selon les parents, aucun élève du primaire comme secondaire n’a été proclamé et même reçu son bulletin de fin d’année. C’est la raison pour laquelle le sous Proved et l’inspecteur chef de pool ont intimé l’ordre le samedi 19 aout 2017 aux autorités scolaires de procéder non seulement à la proclamation mais aussi à la remise de bulletin aux élèves avant la fin de ce mois afin de permettre aux parents de mieux se préparer à la rentrée scolaire prochaine.

Reportage de la radio Diku Dietu

Télécharger ce fichier

 

Lire

Kasai Central : Les finalistes du secondaire ont exulté de joie lors de la publication des résultats des épreuves de l’examen d’État édition 2016-2017 (Fernand Makolo/Radio Diku Dietu)

C’est dans l’après-midi du mercredi 09 aout 2017 que la publication des épreuves de la session de l’examen d’état édition 2016-2017 a commencé. Du coup, ce sont les cabines téléphoniques qui ont été pris d’assaut par non seulement les finalistes du secondaires mais aussi par certains parents. Ce sont les cris de joie partout surtout au centre-ville de Kananga. Si pour certains élèves, ces diplômes seraient un don offert aux finalistes du secondaire par le chef de l’état mais pour les parents, l’année scolaire 2016-2017 n’a pas été facile de suite de l’insécurité qui a émaillée cette année d’étude.

Reportage de la radio Diku Dietu

Télécharger ce fichier

Lire

Kananga : Plus de 22 350 finalistes de secondaire dont 6255 filles attendus du 18 au 21 juillet 2017 pour la session de l’examen d’Etat édition 2016-2017. (Fernand Makolo/Radio Diku Dietu)

Enfin, le coup d’envoi des épreuves de l’examen d’Etat 2016-2017 dans la province du Kasai central a été donné par le gouverneur ad intérim Justin Milonga le mardi 18 juillet 2017 sur l’ensemble de la province. Occasion pour le chef de l’exécutif de Kananga d’appeler les finalistes du secondaire à une bonne application avant, pendant et après les épreuves. De leur coté, les candidats à la session des états remercient les autorités pour les efforts de pacification de la province. Signalons que cette session prévue au mois de juin sur l’ensemble du territoire national, s’est tenue au mois de juillet dans le Kasai Central suite à l’insécurité causée par le phénomène Kamwina Nsapu.

Reportage de la radio Diku Dietu

Télécharger ce fichier

Lire

Kananga : L’Observatoire Congolais pour les Droits Humains appelle le président de la CENI à retirer ses paroles sur la non organisation des élections fin 2017 (Elysée Lusamba/Radio Diku Dietu)

L’Observatoire Congolais pour les Droits Humains (OCDH) section de Kananga condamne les propos du président de la CENI il y a quelques jours à TV5 Afrique. Corneille Nangaa avait déclaré sur cette chaine internationale qu’il est techniquement impossible d’organiser les élections vers fin 2017. Le président provincial de l’OCDH Hubert Ngalanjoko s’est adressé à la presse le mercredi 12 juillet 2017. Il appelle le président de la CENI à retirer ses propos. Selon lui, Corneille Nangaa devait se concerter avec toutes les parties prenantes à  l’accord du 31 décembre,avant de déclarer que les élections n’auront pas lieu cette année.

Reportage de la Radio Diku Dietu

Télécharger ce fichier

Lire