Uvira : 1 mort et un blessé grave dans une embuscade entre Kiliba et Kawizi sur la plaine de la Ruzizi (Gaius Shabilepa/Radio Le messager du Peuple)

Sur la nationale N°5, des hommes non autrement identifiés ont tiré le samedi 24 juin 2017 sur un véhicule de transport en commun. Selon les témoins sur place, une personne a trouvé la mort et une autre grièvement blessée. Et selon la mème source, une autre attaque perpétrée par les coupeurs de route a eu lieu la nuit de vendredi à samedi. Ces hommes armés ont dévalisés les passagers de tous leurs biens. Saisie de la situation, les éléments FARDC postés a Mutahule dans la plaine de la Ruzizi, se sont mis à la recherche de ces bandits armés. Le commandant de la 3342e bataillon le lieutenant colonel Gilbert Misamba affirme que les FARDC ont réussi à arrêter un coupeur de route et des armes récupérées.

Reportage de la radio le Messager du peuple

Télécharger ce fichier

Lire

Uvira : Après la menace de gréve initiée par la société civile lundi 12 juin, l’exécutif provincial lance les travaux de réhabilitation de la voirie (Elie Lambert Kalimbire/Radio Le messager du Peuple)

Les travaux de voirie urbaine ont repris le samedi 17 juin 2017 à Uvira. Cette relance a été annoncé lors d’un échange entre le gouverrneur du Sud-Kivu avec des habitants d’Uvira dans la salle polyvalente du territoire. Pour le gouverneur Marcellin Cishambo, les travaux avaient été suspendu pour cause de retard de décaissement de fonds. Selon lui plus de 900 milles dollars viennent d’être débloqué pour achever ces travaux. Signalons que la reprise de ces travaux  intervient après une journée ville morte organisée par la société civile le lundi 12 juin à uvira.

Reportage de la radio Le messager du Peuple

Télécharger ce fichier

 

Lire

Uvira : L’ONG Atlanta alliance international dote les femmes victimes des travaux forcés au sein des groupes armés d’un kit de réinsertion sociale. (Elie Lambert Kalimbire/Radio Le messager du peuple)

Victimes des travaux forcés dans les groupes armés, plusieurs femmes dont l’age varie entre 18 et 40 ans ont été doté de kits pour leur réinsertion sociale. La cérémonie a eu lieu le mercredi 13 juin 2017 à Uvira. Selon le coordonnateur de l’ONG Atlanta Alliance international (AAI) Michel Mukamba, ces femmes ont passé plus de 6 semaines d’assistance psychologique et sanitaire  avant leur réinsertion au sein de la communauté. Ce kit, poursuit le représentant de l’ONG, va permettre aux bénéficiaires de lancer des activités génératrices de revenus.

Reportage de la radio le messager du peuple

Télécharger ce fichier 

Lire

Sud-Kivu : les cités d’Uvira, de Luvungi et de la plaine de la Ruzizi dotées de l’éclairage public (Elie Lambert Kalembire/Radio Le messager du peuple)

Démarrage le mercredi 14 Juin à Uvira de l’opération d’installation de l’éclairage publique solaire sur la nationale n°5. Cette activité concerne également la cite de Luvungi et de toute la plaine de la Ruzizi. Jadis une place où les coupeurs de route et forces négatives opéraient pour semer l’insécurité, cette artères principales reliant le territoire d’Uvira au chef lieu de la province du Sud-Kivu à savoir Bukavu, l’éclairage permettra de mettre en déroute tous les semeurs de trouble opérant à cet endroit. Selon les information en notre possession, cette operation d’éclairage public est une initiative de l’honorable député national Luc MULIMBALIMBA sous le haut patronage du chef de l’Etat Joseph KABILA.

Reportage de la radio Le messager du peuple

Télécharger ce fichier

 

Lire

Sud-Kivu: Journée ville morte à Uvira, la société civile demande aux autorités locales de terminer les travaux de réhabilitation de la voirie. (Gaius Shabilepa/Radio le messager du peuple)

Les commerces, les écoles sont restés fermés  ce lundi 12 juin à uvira, cité située à plus de 120 kilomètres au sud de la ville de Bukavu. Ceci fait suite à l’appel lancé par la société civile d’Uvira à la population d’observer une journée ville morte.  La société civile demande aux autorités locales de poursuivre et de finaliser les travaux de réhabilitation notamment de la route nationale n°5 allant de la ville de Bukavu au territoire de Fizi via la cité d’Uvira. Ces travaux, toujours selon la société civile ont été brusquement arrêté sans aucune explication. La même source, se pose la question de savoir où sont passés plus de 10 millions de dollars américains  prévus pour la réalisation de ces travaux. Retour sur cette journée ville morte et les revendications de la Société civile avec Gaius Shabilepa de la radio le Messager du peuple d’Uvira.

Reportage de la radio le messager du peuple

Télécharger ce fichier 

Lire