3 buts pour les Bantous et 1 contre le peuple Twa, c’est le score du match de football entre les deux communautés pour sceller l’accord de paix issu du forum de Kalemie

Lire

Après les tristes évènements de décembre 2016, c’est le dimanche  05 mars 2017 que le peuple Twa a encore foulé le sol de la cité de Manono. Ceci, à la faveur d’une rencontre sportive de football entre les peuples Bantous et Twa. En présence d’une forte présence des éléments de la Monusco, la rencontre s’est déroulée dans le but de faciliter la cohabitation pacifique entre ces deux communautés. Selon le représentant de Twa, le score du match 3 contre 1 en faveur de bantous  importe peu car estime t-il, le plus important est le climat de paix qui commence à renaître entre communautés. Un match retour est programmé le dimanche 12 mars 2017 dans le village de Twa.

 

Reportage de la radio Manono

Télécharger ce fichier

Dans le territoire de Manono, une grippe appelée « Fukata » fait plusieurs victimes et appelle à une intervention d’urgence

Lire

Une maladie virale appelée  »Fukuta » fait déjà plusieurs victimes dans la cité de Manono. Selon le médecin chef de zone de santé de Manono, Paul Sébastien, dans une semaine l’hôpital n’a enregistré qu’un seul cas et après 2 semaines, plus de 6 cas ont été signalés. Pour le docteur, cette maladie est banale. Ainsi la population doit respecter scrupuleusement les règles d’hygiène. A chaque infection, le docteur Paul Sébastien appelle la communauté à se diriger directement à l’hôpital dans les 3 jours de l’infection.

Reportage de la radio Manono

Télécharger ce fichier

 

Ensemble pour la parité 50-50 à l’horizon 2030, investissons pour les femmes dans un climat de paix, thème pour célébrer la journée du 8 mars à Manono

Lire

Les mouvements associatifs féminins du territoire de Manono se mobilisent pour donner une saveur particulière à la journée internationale célébrée le 8 mars de chaque année pour promouvoir les droits  des femmes. Dans un message adressé le samedi 04 mars 2017 aux femmes sans distinction ethnique, madame Béatrice Maganga, la chargée du genre, famille et enfants pour le territoire appelle les uns et les autres à la paix, à l’équité. Pour les femmes particulièrement, la chargée de genre, famille et enfant encourage les femmes du territoire de Manono à poursuivre les études et les terminer, car estime t-elle, à l’horizon 2030, la représentation de la femme dans les institutions publique doit être de 50-50.

 

Reportage de la radio manono

Télécharger ce fichier

Une rencontre de football à Manono pour sceller l’accord de paix trouvé à Kalemie entre les peuples Pygmées et Bantous

Lire

Dans le but de faciliter la réconciliation entre les différentes communautés à Manono, les autorités locales ont organisé dimanche 05 mars 2017 une rencontre de football entre les différentes communautés locales du territoire de Manono. Ainsi, les peuples pygmées ont joués contre les peuple bantous. Pour les autorités locale, le score importe peu  mais le plus important, c’est de sceller cet accord de paix issu du forum de Kalemie, le 24 février 2017 entre les différentes communautés en conflit. Selon l’administrateur adjoint en charge de la politique et de l’administration monsieur François Ilunga, toutes les communautés vivant sur l’ensemble du territoire de Manono doivent vivre en paix et en harmonie.

 

Reportage de la radio Manono

Télécharger ce fichier

Le planning familial, une solution pour les foyers de Manono à veiller sur la bonne santé de la famille, selon ASF-local

Dans une campagne de sensibilisation lancée le samedi 04 mars 2017, L’Association Santé Familiale de Manono appelle tous les couples à veiller au respect strict du planning familial. Dans son message adressé à la population, surtout aux parents, le docteur Roussin Useni  démontre que le respect strict du planning a plus d’avantages que d’inconvénients au sein du manage. Parmi les points forts, le docteur insiste sur la bonne santé de la maman et de l’enfant. Ce qui permet au couple de faire un peu d’économie a-t-il renchéri.

 

Reportage de la radio Manono

Télécharger ce fichier

La société Congo-énergie va éclairer très bientôt le centre ville de Manono en énergie électrique

Lire

Au total, 3172 panneaux  fortes voltaïques sont déjà installés à moins de deux kilomètres de la cité de Manono. Cette œuvre de la société Congo-énergie vise à alimenter le centre ville de Manono en courant électrique. D’après monsieur André Latine, responsable technique de la dite entreprise, une grande partie du travaille est déjà fait. Dans un entretien accordé à la radio communautaire de Manono le vendredi 03 mars 2017, le responsable technique de Congo-énergie a affirmé que l’évolution du travail est au niveau de l’installation des lampadaires et au raccordement des câbles faible et haute tension au niveau de la cité. Travaillant sous la supervision de la société nationale d’électricité, Congo-énergie connait quelques difficultés d’ordre technique dans la mise en œuvre de son plan d’action. Parmi celles-ci, a déclaré André Latine, le flac d’eau qui jonche les endroits où devaient être posés les poteaux.

 

Reportage de la radio Manono

Télécharger ce fichier

22 détenus dans la prison centrale de Manono abandonnés à leur triste sort. Ils sont sans vivres ni soins de santé

Lire

Les pensionnaires le prison centrale de Manono traversent d’énormes difficultés. Privés déjà de liberté, ces prisonniers n’ont ni à manger ni de soins les soins de santé. Dans une visite de routine faite le vendredi 03 mars 2017, le directeur de prison, monsieur medrano a déclaré à la presse que ces détenus ont été arrêtés et incarcérés après les tristes évènements de conflit intercommunautaires à Manono. Sans appui du gouvernement ni des organismes, le directeur le la prison lance un cri d’alarme aux membres de familles de détenus et aux bonnes volontés à venir au secours des locataires de la prison.

 

Reportage de la radio manono

Télécharger ce fichier