Sud-kivu: Le commandant des Opérations sokola2 sud, présente le bilan de l’opération militaire dans le territoire de Fizi(Elie Kalembire/Radio le messager du peuple)

Lire

Le commandant des OPS SOKOLA 2 a orgnaisé un  point de presse  le jeudi 08 février 2018 à l’Etat-major du secteur opérationnel sokola 2, Sud,  du sud-kivu, à la présence des journalistes de Fizi. Dans le but de présenter le bilan de combat militaire intense entre Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo et les présumés mai-mai, combat qui a duré 10 jours dans le territoire de Fizi. La quasi-totalité des entités occupées par les miliciens mai mai dirigé par William YAKUTUMBA est sous contrôle des FARDC, le chef rebelle  blessé et les FARDC sont à sa poursuite jusqu’à son dernier retranchement. Notons, que Yav Phillémon promet, commandant des opérations sokola 2, promet de mettre la main sur le commanditaire de ces attaques avec l’aide de la MONUSCO et l’ONU.

 

Sud-kivu: 355 maisons écroulés à la suite d’une pluie violente à KILIBA,à plus de 20 km au Nord d’uvira(Elie Lambert Kalembire/Radio le messager du peuple)

Lire

1 personnes mortes et plusieurs blessés pendant la pluie qui s’est battue le samedi 27 janvier 2018 à Kiliba. Pour compte 355 maisons ont été détruites à la suite de cette pluie. Plusieurs toitures emportés  et des murs de maisons écroulés, certaines familles se trouve dans des milieux d’accueil et d’autres même sans abris. Certaines quartiers du territoire inondé par les eaux des pluies. La société civile de KILIBA demande une assistance  humanitaire en faveur des non abris Kiliba à plus de 20 Km au Nord d’Uvira centre.Elie Lambert KALEMBIRE, reportage, plus des détails.

Sud-kivu: 140 ménages de déplacés en provenance du territoire de FIZI à Katongo, assistés par l’aide humanitaire(Elie Kalembire/Radio le messager du peuple)

Lire

140 ménages de déplacés ayant foui les conflits entre les affrontements de la FARDC et les groupes armés ont bénéficié de l’assistance en vivres l’avant midi du jeudi 01 février 2018 en provenance du territoire de FIZI à Katongo,  village situé à plus de 15 Km au sud d’Uvira centre. La communauté de l’église chrétienne a reçu de leurs fidèles Américaine et ceux de la Corée du Sud les dons pour les vulnérables à leur survie. Signalons que cette communauté chrétienne fait appel à d’autres églises sœurs de mettre la main dans la patte pour une aide  humanitaire en faveur de ces déplacés. Elie Lambert KALEMBIRE de la radio le messager du peuple, nous vient ici avec plus de précision.

Sud-kivu: Reddition d’un chef de la milice Mai-mai, YAKUTUMBA(Elie lambert Kalembire/Radio le messager du peuple)

Lire

Un commandant de la force marine du chef milicien YAKUTUMBA, connu sous le nom d’EKANDA alias DRACULA, s’est rendu mardi 30 Janvier avec 7 de ses hommes grièvement blessés auprès des autorités de la province burundaise de Rumonge. Ramé toute la nuit du mardi sur le lac  Tanganyika avec des embarcations motorisé lors de l’affrontement de  FARDC. Selon les  sources, les habitants d’ uvira regagnent déjà leur milieu, ménage avec toute quiétude car un calme règne dans cette entité et les FARDC contrôlent la situation. Dans ce reportage d’Elie Lambert Kalembire, de la radio le messager du peuple.

Sud-Kivu: L’autorité provinciale d’Uvira préoccupé de la recrudescence de l’insécurité dans la plaine de la Ruzizi( Elie Kalimbire/Radio Messager du peuple)

Lire

Le vice-gouverneur se séjourne depuis le jeudi 17 janvier 2018 à Uvira. Indigné par l’attitude de ces hommes non identifiés de leur méthode d’extorquer les biens et de dénuder les habitants. La présence l’autorité provinciale du Sud-Kivu se justifie par  un échange avec les souches de la population dans le but de mener une étude sur l’aggravation de la situation sécuritaire dans la plaine de la Ruzizi. Afin d’identifier les causes réelles de la persistance de la situation sécuritaire à Uivra. Notons que les causes de la persistance de l’insécurité est de plusieurs sources à défaut causé par les chômages dont la population se livre à la méthode la plus facile mais aussi  à la présence des groupes armés étrangers localisés à UVIRA.

Dans la cité de Kiliba dans la plaine de Ruzizi (Sud Kivu), la jeunesse s’interroge sur les causes et conséquences du mariage précoce. Un magazine de Ondes FM Kiliba.

Lire

Le mariage précoce est devenu une monnaie courante dans la plaine de Ruzizi. Les filles se marient avant l’âge de 18 ans. Selon Prospère Mwandulo, coordonnateur d’une ONG-DH la précarité et le pouvoir d’achat faible des parents sont les causes majeurs. Dans un magazine produit par la radio Ondes FM Kiliba le vendredi 18 novembre 2016, Prospère affirme que plusieurs campagnes de sensibilisations sont faites pour interpeller et les parents et filles de moins de 18 ans mais sans succès. cependant, quelques parents reconnaissent qu’ils sont complices de ce genre de pratique.

 

Magazine de la radio Ondes Fm

Télécharger ce fichier

Dans le village de Ngandja au Sud-Kivu, les pygmées et les bantous se disputent la terre comme dans la province de Tanganyika

Lire

Le chef du village de Nyangi dans un des villages du territoire de Fizi a annoncé vendredi 25 novembre 2016 un déplacement massif de la population vers Ngandja, Kabalo et Kalemie. Selon la même source, les pygmées sont entrain de chasser les bantous sur certains espaces.

 Reportage de la radio Muungano

Télécharger ce fichier

Dans la plaine de la Ruzizi à Sangé, l’ONG Jeunes pour l’Education à la citoyenneté (JEC) affirme qu’investir dans la jeunesse, c’est garantir un bon avenir pour une nation

Lire

Une centaine de jeunes de la cité de Sange (Sud Kivu) ont été sensibilisés ce samedi 3 septembre 2016 sur l’importance d’investir dans la jeunesse. C’est au cours d’une conférence-débat organisée par l’organisation dénommée  » Jeunes pour l’éducation à la citoyenneté » (JEC). Cette conférence-débat avait pour thème « investir dans la jeunesse, c’est capitaliser les forces qu’elle incarne ». Selon Patience Miruho, coordinateur de cette organisation locale, la jeunesse est la force d’une société et le poumon de l’humanité. De plus,  les jeunes sont à la base d’un développement et sont très curieux. Pourquoi investir dans la jeunesse? la réponse avec Patience Miruho au micro de Gilbert Kwangaba Duygu.

Extrait sonore de la radio rurale de Sange

Télécharger ce fichier