Les mouvements associatifs féminins de Kisangani sollicitent des autorités un fond pour la prise en charge des victimes de violence sexuelle

Dans une campagne de sensibilisation sur la violence sexuelle faite à la femme, les mouvements associatifs féminins ont dénoncé mercredi 15 mars 2017 des cas de viol répertorié dans la province de la Tshopo. Selon les différents intervenants, il est temps que le pouvoir public se saisisse de tous ces cas pour que la situation change positivement, a affirmé  la coordonnatrice du centre d’éducation et de recherche pour le droit de la femme. Dans son adresse à l’assistance, le major Irène Kakola mwamba, juge du tribunal militaire de garnison de Kisangani, il faut que le gouvernement à créer un fond spécial pour la prise en charge de cas de violence sexuelle.

Reportage de la radio RTK5

Télécharger ce fichier

La sécurité dans la ville de Kisangani est une affaire de tous, dixit le commandant PNC Guy Biabengo

Le comandant ville de la Police Nationale Congolaise appelle la population boyomaise au calme et à vaquer paisiblement à ces occupations. Le colonel Guy Biabengo s’est exprimé lundi 13 mars 2017 suite aux coups de feu qui ont été entendus dimanche soir  au marché central de Kisangani. Selon le témoignage, l’auteur du forfait serait un homme en uniforme qui voulait arracher les téléphones portables  des passants. La victime criant au secours, cet élément incontrôlé s’est en fui. Le commandant Guy BIABENGO affirme que la police est  à la recherche de cet incivique avec son complice qui ne autre que le conducteur de taxi moto.

Extrait sonore de la radio RTK5

Télécharger ce fichier

Lire

Sur 129 cas de maladie semblable au cholera, 5 ont été confirmés et déjà un cas de décès dans la province de la Tshopo

Le cholera sévit de nouveau dans la Province de la Tshopo. D’après le Ministre provincial de la santé-Tshopo, le docteur Joachim ONDENDAKEMI qui a livré cette information le jeudi 02 mars 2017, le gouvernement provincial s’investit pour éviter la contamination. Selon le ministre provincial de la santé, cinq cas ont été identifiés dans les zones de santé de la Tsopo et de Bafwasende et on signale un décès.  Cependant, on a noté également 129 cas des malades présentant des signes de cholera. Selon la zone de santé de Kisangani, tous ces malades proviennent des sites miniers de Badengaido dans la Province de l’Ituri. Dans son message à la population, le Docteur Joachim ONDENDAKEMI, appelle la population au respect strict des pratiques essentiels d’hygiène.

 

Reportage de la radio RTK5

Télécharger ce fichier

 

Lire

La population de l’ex-province Orientale sensibilisée sur le processus électoral et les droits humains.

Le Groupe Lotus, une association de défense des droits humains, a organisé le jeudi 02 mars 2017 un atelier de formation à l’intention des activistes du secteur des élections et de droits. Pour le secrétaire exécutif de la Ceni, Aimée Lihaha, l’initiative est louable. Elle en a profité pour affirmé tout le soutien de la commission électorale pour soutenir toutes les campagnes de sensibilisations liées au processus électoral. D’après l’organisateur, cette activité concerne les autres provinces démembrées. Cet atelier s’est  déroulé à l’Alliance Française de Kisangani. Il a connu la participation des autorités administratives et politiques. C’est le cas du ministre provincial des droits humains, monsieur Maurice Habibu Sakapela qui procédé à l’ouverture des travaux.

 

reportage de la radio RTK5

Télécharger ce fichier

Lire