Patience Ngalula, directrice de la radio Sozer dans le Kasaï Central, « Etre mariée n’est pas une excuse pour abandonner le travail de journaliste ».

La plupart des femmes de médias du Kasaï centrale travaillent sans contrat. Cette situation ne favorise pas leur épanouissement. Dans un entretien à cœur ouvert du vendredi 10 mars 2017, Patience Ngalula, directrice de la radio télévision Sozer émettant à Kananga, observe de plus en plus un désintéressement de la part de ces femmes des médias qui ne trouvent plus leur compte et qui déplorent également le harcèlement de la part de leurs collègues. En ce mois de mars dédié à la femme, Patience Ngalula appelle ses consœurs à  ne pas se décourager et opter pour la méritocratie.

Télécharger ce fichier

Lire

Presse café à Kananga : La sécurité des journalistes et des défenseurs des droits de l’homme dans les zones des conflits armés et sanglants : Responsabilités et rôle des autorités.

’La sécurité des journalistes et des défenseurs des droits de l’homme dans les zones des conflits armés et sanglants’’ : Responsabilités et rôle des autorités. C’est autour de ce thème qu’Internews Rdc a organisé un café presse à Kananga le vendredi 10 mars 2017 en collaboration avec l’Union des Radios Communautaires du Kasaï Occidentale (Urackoc) démembré.  Une cinquantaine des professionnels des médias, certains membres de la société civile et l’autorité provinciale ont échangé afin de dégager des pistes de solutions, suite aux évènements violents qui secouent depuis plus d’un mois la province du Kasaï centrale en générale et la ville de Kananga en particulier. Les intervenants se sont penchés sur les causes du conflit et selon les uns en les autres, plusieurs pistes de solutions ont été proposées en veillent sur la sécurité du journaliste et les défenseurs de droits de l’homme.

Panelistes :

  1. Justin Milonga Milonga, Vice-gouverneur de la province du Kasaï-central
  2. Patrick Amisi Mukengeshayi, Secrétaire provincial de l’OMEC/Kasaï-central
  3. Albert Kyungu, Société civil
  4. Edouard Diyi, Journaliste et animateur de l’émission

Télécharger ce fichier

Lire

A Kananga, l’URACKOC et ses radios membres ont produit et diffusé un débat sur la situation de la liberté de la presse, ce 3 mai 2016, Journée mondiale de la Liberté de la Presse

Pour la Journée Mondiale de la Liberté de la Presse, ce 3 mai 2016, l’Union des Radios associatives et Communautaires du Kasai Occidental a produit et diffusé une émission débat sur la situation de la liberté de la presse dans l’ancienne province, aujourd’hui séparée en Kasai et Kasai Central.

M. Freddy TSHIBUYI : Coordonnateur Adjoint du conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication pour le compte du Kasaï-Occidental

M. Pierre Sostene KAMBIDI : Secrétaire permanent de l’Union Nationale de la Presse du Congo; Secrétaire permanent de toutes les radios communautaires de la province du Kasaï-Occidental

M. Mbala MUPENDA : Chef de division de communication et médias pour la province du Kasaï-Occidental

Mme Nathalie KAMBALA LUSE : Presidente de l’ONG locale Femmes Mains dans la main pour le Développement du Kasaï-Occidental.

Lire