Covid-19 : le confinement ne figure pas parmi les dernières mesures prises pour empêcher la montée de cas

Internews RDC

En commentaire d’une publication de la page Facebook de l’UNICEF en RDC du 19 décembre présentant la situation épidémiologique de la Covid-19, un internaute juge le variant Omicron « moins dangereux que les autres variants ».  Cette publication compte plus de 1 500 réactions et 51 partages en date du mardi 21 décembre.

« Salut chère UNICEF. Vraiment merci pour le résultat et l’information

Toute fois prière de faire comprendre à l’équipe de Mr Muyembe que le variant Omicron n’est pas trop dangereux que les précédents. Pour ce ,qu’ils n’influencent pas le CONFINEMENT. PARDON , le gouvernement Sama à échoué complètement à améliorer les conditions de vies sociales On se débrouille et nous passons de tristes moments ici avec l’état de siège. Décider un confinement juste pour cette recrudescence de cas serait LA PIRE CHOSE QU’ON AURAIT PENSE  merci », commente l’internaute

Parmi les mesures décrétées le dimanche 05 décembre dernier par le gouvernement congolais, rapporte la cellule de communication de la présidence de la RDC sur sa page Facebook, le confinement ne figure pas sur ladite liste, sauf la réduction des effectifs dans certains endroits ou lors de certaines manifestations, ce qui apporte une précision concernant le souhait de l’internaute dont le commentaire est repris ci-dessus.

Covid-19 : les dernières mesures prises par le gouvernement congolais  

20 nouvelles mesures ont été prises par les autorités congolaises dans le but d’empêcher l’arrivée du variant Omicron et celle de la quatrième vague en République démocratique du Congo.

Les mesures édictées par le gouvernement sont entre autres le port de masque obligatoire dans tous les espaces publics ; le renforcement des dispositifs de contrôle et de prévention dans chaque entrée d’un édifice public ; le respect de la distanciation physique en tout lieu ; la stricte application du couvre-feu de 23 h à 4 h ; l’interdiction d’organiser des obsèques ; les manifestations publiques se déroulant dans un espace ne doivent pas dépasser 50 personnes ; les bars, terrasses et autres restent ouverts, mais doivent respecter les mesures barrières.

Ces mesures, précise la page Facebook La Présidence RDC, ont été prises lors de la réunion du 04 décembre dernier entre l’équipe de riposte contre la Covid-19 en RDC, le Président Félix Tshisekedi, le Premier ministre Sama Lukonde, le ministre de la Santé publique, le porte-parole du gouvernement et la Task Force présidentielle.

À l’issue de ces échanges, rapporte la même source, le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya Katembwe, avait souligné que ces mesures privilégient principalement la santé des Congolais et tiennent également compte de l’impératif de la célébration des fêtes de fin d’année.

Joel Wetshi Mopota