Les populations autochtones, les pygmées de Walikale, territoire de la province du Nord-Kivu, dans l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC) sont associés dans la sauvegarde de la biodiversité, pour préserver la forêt actuellement au cœur des enjeux climatiques. On mesure l’impact du dérèglement climatique dans la nature avec l’aggravation rapide du réchauffement par la multiplication des catastrophes en différents lieux des pays du monde.

Un pygmée de la RDC CP:DRLes pygmées ont été tenu informé de leur implication dans la conservation de la faune et flore lors des journées consacrées à la biodiversité baptisées « Kisimbo » à Walikale. Cliquez sur ce lien pour suivre ce reportage de la radio Walikale :https://soundcloud.com/radio-congoshare/le-peuple-pygmee-de-walikale-au-nord-kivu-en-rdc-associe-dans-la-sauvegarde-de-la-nature