Presse café: « Quel rôle les femmes peuvent-elles jouer dans le processus de résolution pacifique des conflits au Nord-Kivu ? »

Cette question était le centre d’intérêt d’un café presse organisé le 25 mars 2017 à Goma par Internews en RDC, le collectif des radios communautaires du Nord-Kivu (CORACON) et l’Union congolaise des femmes des médias (UCOFEM)  dans le cadre du programme de développement du secteur des médias en RDC (PDSM), financé par l’USAID avec un fond complémentaire de la coopération Suisse. La majorité des participants a reconnu le rôle important que les femmes du Nord-Kivu jouent déjà dans la prévention et le règlement des conflits et dans la consolidation de la paix dans cette province. Certains ont cependant  souligné que les autorités politico locales n’impliquent pas encore assez la femme aux décisions prises en vue de la prévention et du règlement des différends. Pour ce deuxième camp, il importe que les femmes participent sur un pied d’égalité à tous les efforts visant à maintenir et à promouvoir la paix et la sécurité, qu’elles y soient pleinement associées, et qu’elles participent davantage. Christophe Tocco, directeur de la mission bilatérale de l’USAID/RDC et le bureau régional de l’Afrique centrale, Karim Bénard Dende, directeur pays d’Internews en RDC étaient présents à cette rencontre, ainsi que les panelistes suivant :
1. Edgard Mahungu : Porte-parole Ministre provincial de la communication
2. Germaine Kigwene : Coordonnatrice de Congo Peace network
3. Thomas d’Aquin Muiti : Président de la Société civile Nord-Kivu
4. Florance Kavira : Vice-présidente de l’Union Congolaise des femmes des médias/Nord-Kivu(UCOFEM)

 

Télécharger ce fichier

Lire

Presse café : « Quel est le rôle de la femme politique dans la recherche de solutions à la crise actuelle en RDC? »

Face à la crise politique que traverse la classe politique congolaise, l’apport de chacun s’avère indispensable dans la recherche de solutions. C’est ainsi qu’à l’occasion du mois dédié à la femme, un presse café a été organisé le lundi 20 mars 2017 au Centre des Ressources de Media (CRM)avec pour thème « quel est le rôle de la femme politique dans la recherche de solutions à la crise actuelle en RDC?« . Venues de tous les camps politiques, les femmes panelistes ont abordé cette thématique sans état d’âme. Et chacune, au delà de son appartenance politique a proposé des pistes qui méritent d’être scrutées en vue de juguler la crise qui mine la classe politique de la RDC.

 

Panelistes :

  1. Lisette Mavungu, Vice-Présidente de WILPF/RDC,
  2. Egée Mapathi, coordonnatrice de l’ONG One Girl, One Leader,
  3. Fifi Solange, Avocate au barreau de Kinshasa/matete
  4. Odette Babandowa, Parti politique de l’opposition

Télécharger ce fichier

Lire

Presse café à Kananga : La sécurité des journalistes et des défenseurs des droits de l’homme dans les zones des conflits armés et sanglants : Responsabilités et rôle des autorités.

’La sécurité des journalistes et des défenseurs des droits de l’homme dans les zones des conflits armés et sanglants’’ : Responsabilités et rôle des autorités. C’est autour de ce thème qu’Internews Rdc a organisé un café presse à Kananga le vendredi 10 mars 2017 en collaboration avec l’Union des Radios Communautaires du Kasaï Occidentale (Urackoc) démembré.  Une cinquantaine des professionnels des médias, certains membres de la société civile et l’autorité provinciale ont échangé afin de dégager des pistes de solutions, suite aux évènements violents qui secouent depuis plus d’un mois la province du Kasaï centrale en générale et la ville de Kananga en particulier. Les intervenants se sont penchés sur les causes du conflit et selon les uns en les autres, plusieurs pistes de solutions ont été proposées en veillent sur la sécurité du journaliste et les défenseurs de droits de l’homme.

Panelistes :

  1. Justin Milonga Milonga, Vice-gouverneur de la province du Kasaï-central
  2. Patrick Amisi Mukengeshayi, Secrétaire provincial de l’OMEC/Kasaï-central
  3. Albert Kyungu, Société civil
  4. Edouard Diyi, Journaliste et animateur de l’émission

Télécharger ce fichier

Lire

Presse café, l’accès de la femme au travail pour un essor économique du Sud-Kivu: le rôle des médias et de la société civile

Pour cette Journée Internationale de la Femme, ce Café Presse a été organisée par Internews en partenariat avec l’Association des Femmes de Médias du Sud Kivu (AFEM-SK) et Mama Radio , radio partenaire du PDSM (96.6 Mhz FM) sur le thème « L’accès de la femme au travail pour un essor économique du Sud Kivu: le rôle des médias et de la société civile » grâce au soutien de l’USAID avec un financement complémentaire de la coopération suisse.

 

Télécharger ce fichier

Lire

Etienne Tshisekedi n’est plus ! Comment la ville de Kananga qui l’a vu naître en 1932 a vécu la première journée de sa disparition

Parti à Bruxelles pour se faire soigner, c’est mercredi 1er février que la nouvelle de la mort d’Etienne Tshisekedi, père de la démocratie en RDC a été annoncée. La nouvelle sur la mort de l’opposant historique de la RDC a retenti comme coup de tonnerre dans les oreilles des congolais. Cela l’était encore plus dans la province qui a vu naitre Etienne Tshisekedi wa Mulumba. A Kananga, on se croirait dans une ville où la tempête a emporté maison et habitation. Toutes les maisons portent la marque de deuil, tous les bureaux de l’état en état service minimum. Les drapeaux de tous les partis politiques en berne surtout ceux de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) dont le défunt est géniteur. Dans ce magazine, ceux qui l’ont connu dès son enfance, l’ont vu grandir, l’ont pris comme modèle et partisans témoignent.

 

Magazine de la radio RTCE

Télécharger ce fichier

Lire

Presse café de Goma, le rôle des medias et la société civile dans la sécurité des populations

La ville de Goma, chef lieu de la province du Nord-Kivu est en proie de criminalité et de kidnapping récurant.  Pas plus tard qu’au premier semestre de l’année 2016, plus de 10 personnes ont été enlevées, selon les sources proches des services de renseignement. Des cas de vol, de braquage armé et de banditisme urbain sont enregistrés chaque jour. Face à ce tableau sombre sur le plan de sécurité, le Collectif des Radios et Télévisions Communautaires du Nord-Kivu (CORACON) a organisé le lundi 17 octobre 2016 un café de presse avec comme problématique « le rôle des medias et de la société civile dans la sécurité des personnes ». Devant un panel d’invités constitués de tous les acteurs impliqués dans le sécurisation des personnes et de leur bien,  le CORACON a voulu que les uns et les autres analysent avec empressement la question de sécurité, en relever les causes et proposer les pistes de solutions. Ce magazine a eu lieu grâce à l’appui financier d’Internews-RDC.

 

Télécharger ce fichier

Panelistes

  1. Madame Rosalie Zawadi, Présidente provinciale UNPC/Nord-Kivu
  2. Monsieur Etienne Kambale, Rapporteur de la Société Civile Nord-Kivu
  3. Monsieur Guillaume Ndjike, Major et porte parole FARDC dans la zone opérationnelle Sokola II
  4. Monsieur Bill Tchagbeze, Monusco
Lire

Dans la cité de Kiliba dans la plaine de Ruzizi (Sud Kivu), la jeunesse s’interroge sur les causes et conséquences du mariage précoce. Un magazine de Ondes FM Kiliba.

Le mariage précoce est devenu une monnaie courante dans la plaine de Ruzizi. Les filles se marient avant l’âge de 18 ans. Selon Prospère Mwandulo, coordonnateur d’une ONG-DH la précarité et le pouvoir d’achat faible des parents sont les causes majeurs. Dans un magazine produit par la radio Ondes FM Kiliba le vendredi 18 novembre 2016, Prospère affirme que plusieurs campagnes de sensibilisations sont faites pour interpeller et les parents et filles de moins de 18 ans mais sans succès. cependant, quelques parents reconnaissent qu’ils sont complices de ce genre de pratique.

 

Magazine de la radio Ondes Fm

Télécharger ce fichier

Lire

Dans la province de Tanganyika, un débat public, Presse Café, sur la problématique sur la cohabitation pacifique des peuples autochtones et bantous de Nyunzu

Un débat public (« Presse Café ») a été organisé le samedi 22 octobre 2016 à Nyunzu. Le débat entre representants des peuples bantous et pygmées, représentants de la société civile, avec la participation des autorités locales, portait sur le rôle des médias et de la société civile sur la cohabitation pacifique des peuples autochtones et bantous.  Pour les participants, il est question de présenter les causes de conflits entre pygmées et bantous, notamment sur les questions foncières d’une part et de l’autre, proposer des pistes de solutions pour aboutir à une cohabitation pacifique entre les différents peuples. Ce programme radio a été produit par le réseau des médias associatifs et communautaires du Katanga (Remack) grâce à l’appui financier d’Internews, dans le cadre d’une mission de mentoring dédié à ces questions. Pour faciliter la compréhension des auditeurs, le débata été produit en swahili et diffusé dans les radios partenaire du PDSM dans la province du Tanganyika.

Panelistes :

  1. Prince Maunda, Représentant des medias
  2. Dieudonné Kasonde, Représentant de la Société civile de Nyunzu
  3. François Mwamba, Représentant de peuple bantous
  4. Alexandre Mwamba, Représentant de peuple pygmées

 

Télécharger ce fichier

Lire

Dans la cité de Kalemie, le velo et le taxi moto sont les principaux moyens de transport en commun, cependant les chauffeurs se plaignent de mauvaise condition de travail

Dans la cité de Kalemie, les vélos et les motos sont les moyens les plus vieux pour le transport des personnes et de leur bien. Certains ont déjà fait plus de dix ans dans la profession. Ils se marient et gèrent leur ménage grâce à ce travail. C’est le cas de Muteba qui est dans cette profession. il se plaint chaque soir de douleur lombaire. Dans un entretien avec Alain Mangobo, journaliste à la radio Kaoze du lundi 26 septembre 2016, Muteba affirme que le soir il peut faire une recette se 1500 fc.

 

Magazine de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Dans la province de l’Equateur, les enfants reporters apprennent les notions de base sur les techniques journalistiques de production des émissions

Les enfants reporters de la province de l’Equateur apprennent les techniques journalistiques de production des émissions. Au cours d’un ateliers organisé par l’Unicef/Mbandaka le 12 aout 2016, il était question pour ces journalistes de produire une émission sur l’allaitement maternel exclusif. C’est dans ce cadre qu’ils ont reçu monsieur Alphonse Makolo, Coordonnateur Pronanut section Mbandaka. La production s’est déroulée au studio de la radio Mwana à Mbandaka sous la supervision du journaliste Peter Gbiako.

Magazine de la radio Mwana

Télécharger ce fichier

Lire