Nord-Kivu: Les femmes rurales déplacées de Béni, vivent dans des conditions extrêmement déplorables à Oicha(Florence Makalikali/Radio Moto Oicha)

Lire

Les femmes déplacées du territoire de Béni n’ont pas célébrée la journée Internationale de la femme. Pour cause elles vivent dans des conditions extrêmement déplorables à Oicha. Dépourvues de tout, elles sont regroupées à l’école primaire Mwangaza où elles passent nuit dans des salles de classe. Forcées par la guerre d’abandonner leurs champs, elles ne se sentent pas concernées par le thème national retenu pour la célébration de la journée des droits des femmes, »Investir dans la force productrice de la femme rurale priorité pour la République Démocratique du Congo ». Souligne une femme, elle peut jamais être une force productrice tout en étant  dépendante de la guerre. Notons que les femmes vivant avec les blessures ne peuvent pas être  un moteur de développement pour la société.