Sud-Kivu : Une délégation des natifs du Bijombo, tentent de faire la médiation pour essayer de calmer les tensions interethniques. ( Ghislain BAFUNYEMBAKA / Ongea )

Lire

Une forte délégation des natifs de la localité de Bijombo, en provenance des Etats-Unis d’Amérique, de la France et de la ville de Bukavu est arrivée dans la zone pour essayer de calmer les tensions interethniques qui s’y sont réveillées depuis le début de cette année.
Cette délégation était composée entre autres, de Monsieur l’abbé MUTWARE et du Dr BANZOMUTIMA.
Ghislain BAFUNYEMBAKA nous donne le compte rendu des conciliabules.

Sud-Kivu : Les déplacés internes sont passés de 641 à 916 personnes en une semaine à Minembwe. ( Ghislain BAFUNYEMBAKA / Ongea )

Lire

L’insécurité bat toujours son plein dans le groupement Bijombo en territoire d’Uvira.
Pour preuve, en une semaine, au poste d’encadrement administratif de Minembwe, les déplacés internes des conflits interethniques de Bijombo enregistrés ont grimpé de 641 à 916 personnes.
Ghislain BAFUNYEMBAKA, nous explique les raisons de ces déplacements.

Sud-Kivu: 641 déplacés, conséquences des affrontements intercommunautaires dans le Groupement BIJOMBO ( Ghislain BAFUNYEMBAKA / Ongea )

Lire

Dans le groupement de Bijombo, en territoire d’Uvira, la population locale continue à abonner ses champs, maisons et bétails pour se réfugier à Minembwe.
A l’heure actuelle, le chef de poste d’encadrement administratif de Minembwe a déjà enregistrés 641 déplacés, soit 109 ménages depuis avril 2018.
Ghislain BAFUNYEMBAKA.

Sud-Kivu : Un homme a tué sa femme par étrangement dans le village Tchakira, en territoire de Fizi. (Ghislain BAFUNYEMBAKA/Ongea)

Lire

Dans le village Tchakira, en territoire de Fizi, une dispute conjugale qui venait de durer depuis longtemps vire à un meurtre.
Un homme de ce village a tué sa deuxième femme, par étrangement. L’infortunée a laissé 7 orphelins.
Ghislain BAFUNYEMBAKA pour les détails.

Sud-Kivu : Gadi MUKIZA, chef de poste d’encadrement administratif de Minembwe se félicite de l’installation des panneaux solaires au grand marché de Minembwe. (Ghislain BAFUNYEMBAKA/Ongea)

Lire

Le Marché dit ‘’de vendredi’’ de Minemwe est désormais éclairé. C’est grâce à l’action humanitaire de la Mission des Nations-Unies pour la stabilisation du Congo, Monusco qui y a installé des panneaux solaires.