Santé : Des signes de choléra à Pakajuma/Kingabwa, commune de Limeté dans la ville province de Kinshasa (VoxCongo)

Le choléra est une infection intestinale aiguë, épidémique, très contagieuse et dangereuse, provoquée par une bactérie nommée « vibrio cholerae ». Le choléra se transmet par contact direct de personne à personne et se propage surtout par l’eau et les aliments. Elle est peu fréquente en France, mais existe sous forme endémique en Asie, notamment en Inde. Les symptômes du choléra sont les suivants : des diarrhées aqueuses, incolores, brutales et très abondantes : on parle d’« eau de riz », une déshydratation sévère en réaction à cette perte hydrique majeure qui peut atteindre parfois plus de 10 litres par jour, des vomissements inarrêtables,des crampes musculaires, parfois une hypothermie, une insuffisance rénale avec absence d’émission d’urines. En République Démocratique du Congo, plusieurs provinces sont déjà touchées par cette épidémie. Il s’agit notamment de la province du Sud-Kivu, du Nord-Kivu, du Tanganyika, du Manièma et de Maidombe. A Kinshasa, quelques cas sont signalés au quartier Kingabwa à Pakajuma comme le confirme le docteur Dabiré de l’OMS dans cet extrait sonore.

Télécharger ce fichier

Lire

Presse café : « Etat de lieu de l’application de l’accord du 31 décembre » (VoxCongo et Internews)

6 mois après la signature de l’accord dit du 31 décembre, il était important de faire une évaluation sur sa mise en application. Cette évaluation à mi parcours se justifie d’autant plus que c’est cet accord qui officialise la gestion consensuelle de l’exécutif entre le pouvoir, l’opposition et la société civile, il fixe notamment la tenue des élections présidentielles législatives et provinciales au plus tard le 31 décembre 2017 et institutionnalise le Conseil National de Suivi de l’Accord (CENSA) comme institution d’appui à la démocratie et actes des mesures de décrispation politique. C’est pour éclairer la lanterne de l’opinion sur cette problématique que VoxCongo et Internews ont mis autour d’une table, les signataires de cet accord.

Télécharger ce fichier

Panélistes :

  1. François Nzekuye, majorité présidentielle
  2. Odette Banbadowa, Opposition politique
  3. Gérard Bisamu, CENCO
  4. Beau Paul Mupenda, Société civile
Lire

Presse café : Le rôle des journalistes dans la couverture médiatique des sujets liés aux enjeux sécuritaires en RDC. (Internews et Vox Congo)

Les journalistes ont un  rôle particulièrement important à jouer en raison des conflits et violences politiques qui continuent de secouer la RDC. Le Presse Café « Quel est le rôle des journalistes dans la couverture médiatique des sujets liés aux enjeux sécuritaires en RDC ? » organisé par l’équipe de Vox Congo avec l’appui complémentaire d’USAID et de la Coopération Suisse, mardi 30 mai 2017 au Centre de Resources pour les Médias de Kinshasa. L’objectif poursuivi est non seulement se susciter une réflexion mais surtout de proposer des moyens appropriés pour les journalistes de contribuer à la réduction  des conflits politiques et de la violence.

 

Panelistes

  1. Francine Mokoko, journaliste correspondant de TV5 Monde-Afrique en RDC.
  2. Eric Izami, Journaliste reporter à télévision Antenne A,
  3. Tshivis Tshivuadi, Président de la structure JED, Journaliste en Danger
  4. Kasonga Tshilunde, Président national de l’UNPC, Union nationale de la presse du Congo.
Lire