Nord-Kivu: Un homme de 40 ans tué par son fils le weekend à Mangina. (Alphonse VIKONGO/Radio Muungano)

Lire

Un jeune garçon de 15 ans a mis fin à la vie de son père biologique la nuit de samedi 12 à dimanche 13 mai 2018 à Mangina à  plus ou moins 30 km à l’ouest de la ville de BENI. Kasereka Tsongo Baraka a poignardé son père Jérémie l’accusant d’irresponsable.
Muhindo Rangi Justin de la société civile locale est au téléphone de Vikongo Alphonse.

Nord-Kivu: Sit-in improvisé de la lucha Kasindi lors de la vulgarisation du budget 2018 du secteur de Ruwenzori le mercredi 25 avril 2018. (Alphonse VIKONGO/Radio Muungano)

Lire

Les membres de la lucha Kasindi ont improvisé un sit-in lors d’un meeting de vulgarisation du budget 2018 du secteur de Ruwenzori le mercredi 25 avril 2018. Ces jeunes étaient porteurs du message disant qu’il est temps de construire la paix et les infrastructures et non payer des taxes et impôts sans contre- partie.

Ecoutez Niko liko membre de lucha Kasindi suivi de la réaction du chef de secteur de Ruwenzori, Bozi Sindiwako Bin Vuhaka qui a demandé à cette jeunesse d’être reconnaissante.

Kasindi est une commune rurale située sur la frontière Ougandaise à plus ou moins 80 km à l’est de la ville de BENI en territoire du même nom.

 

Beni: Déjà deux semaines sans écoles dans certains cités et villages sur l’axe Beni-Butembo après les combats qui avaient opposé les FARDC aux Maï-maï. (Alphonse VIKONGO/Radio Muungano)

Lire

Certains écoliers de Kalingate, Pabuka, Mukondi, Soma et environs sont obligés, pour poursuivre leurs études, de déménager à Kalunguta, Kabasha et Maboya. C’est la conséquence des violants combats   qui ont opposé les FARDC aux maï-maï, il y a peu dans ce coin du territoire de Beni à près de vingt-cinq kilomètres sur l’axe Beni-Butembo.

Janvier Paluku Lwingiriande, Président de la société civile locale demandé aux autorités de rétablir la paix afin que chacun vaque librement à ses activités.

Il est au micro de Vikongo Alphonse.

Beni: 7 civils tués, des disparus, plus de 12 tonnes de marchandises et trois véhicules incendiées vendredi 20 avril 2018 sur les tronçons routiers BENI-KASINDI et BENI-ERINGETI  n’ont pas laissé la coordination de la société civile de Beni indifférente. (Alphonse VIKONGO/Radio Muungano)

Lire

La coordination de la société civile de BENI était en réunion extraordinaire le lundi 23 avril 2018 dans la salle de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC)/BENI.  Au menu, la situation socio- sécuritaire au centre ville et ses environs. La dernière goutte qui a débordé la vase, sont les embuscades tendues sur les tronçons routiers BENI-KASINDI et BENI-ERINGETI  vendredi dernier. Œuvre attribuée aux ADF qui a coûté la vie à plus de 7 civils, des disparus, plus de 12 tonnes de marchandises et trois véhicules incendiées.

En réaction, le chef de centre de la Direction Générale des Recettes du Nord-Kivu (DGR-NK/BENI), la société civile devrait revoir ces mesures pour ne pas se confondre aux rebelles.

Écoutez Gilbert KAMBALE, président de la Société Civile de Beni qui revient sur les grandes mesures arrêtées et Tom  AMURI BIN ARAJABU chef de centre de la DGR-NK/BENI réagissant au micro de VIKONGO Alphonse.

 

Nord-Kivu: La société civile de LUBERO demande au gouvernement de la RDC d’éradiquer les groupes armés dans ce territoire (Alphonse Vikongo/Radio Muungano)

Lire

La société civile de LUBERO demande au gouvernement de la RDC d’éradiquer les groupes armés dans ce territoire. Sans minimiser les efforts des FARDC sur place, cette structure indique que l’axe KASUGHO-KAGHERI-BUNYATENGE et l’axe KIVALE-KIGHALE-KILAU ; la présence et l’activisme des miliciens MAI MAI s’y font remarquées. Pire encore,  ces inciviques y ont déjà institués des impôts et taxes insupportables par certains compatriotes qui ont jugés mieux d’abandonner leurs domiciles et devenir déplacés dans des agglomérations plus ou moins sécurisées. Dans une interview  exclusive ce jeudi 29-03-2018, Georges KATSONGO Président de cette structure s’est confié à VIKONGO Alphonse on l’écoute.

Nord-Kivu: La société civile demandent au ministre du commerce extérieur de rectifier urgemment la nouvelle loi qui réglemente le commerce du quinquina et ses dérivées en RDC (Alphonse Vikongo / Radio Muungano)

Lire

Les coordinations de la société civile de LUBERO, BUTEMBO, BENI Ville et Territoire demandent au ministre du commerce extérieur de rectifier  urgemment  la nouvelle loi qui réglemente le commerce du quinquina et ses dérivées en RDC.

Dans une déclaration signée le 25 Mars 2018, ces forces vives ont démontré comment les contenus de la loi No 035/CAB/MINETAT-COMMERCE EXTERIEUR/2018 du 05 Mars 2018 ne correspondent pas aux réalités que la population de BENI-LUBERO  traverse et  surtout que c’est la zone très  concernée par la culture du quinquina. Elles demandent d’envisager une étude minutieuse  sur terrain qui pourra permettre au Ministre de signer un arrêté adapté à la vie de tous ceux qui sont impliqués dans la culture et la commercialisation des écorces du quinquina en RDC.

Georges KATSONGO Président de la coordination de LUBERO  revient sur la suite des recommandations au micro de  VIKONGO  Alphonse.