Sud-Kivu: Les réfugiés Burundais du camp de Mulongwe s’indignent du manque d’eau potable dans les 4 robinets que comptent ce camp de près de 5 000 personnes. (Aimable KAVUNJAPORI et Serge BISIMWA/Ongea)

Lire

4 robinets d’eau potables pour près de 5000 âmes. Voilà la
réalité du camp des réfugiés burundais de Mulongwe ; d’ailleurs l’eau
potable est irrégulière dans ces robinets
Ces réfugiés sont approvisionnés en eau potable par le Haut Commissariat des Réfugiés, via les camions citernes.

Sud-Kivu: Un nouveau report de la distribution des Kits ménagers dans le camp des réfugiés Burundais de Lusenda. (Pascal NDAYISHIMIYE/Ongea)

Lire

Un nouveau report de la distribution  des Kits ménagers dans le camp des réfugiés Burundais de Lusenda. Après deux ans de suspension de cette distribution, les réfugiés n’ont plus reçu le mardi 15 mai 2018 les couvertures, les moustiquaires et les nattes promises.

Deux semaines après la catastrophe du ravin de NYARUMANGA qui a couté la vie à 4 personnes, et détruit d’un coup 30 maisons, les sinistrés passent toujours la nuit à la belle étoile

Sud-Kivu: Le Camp des réfugiés burundais de Mulongwe dépasse les limites convenues avec la chefferie selon le Chef du Village SELEMANI IBUCWA. (Serge BISIMWA et Fely MUTUNGWA/Ongea)

Lire

Polémique autour des limites du nouveau camp des réfugiés burundais à  Mulongwe dans le territoire de Fizi.

Le chef du village de Mulongwe, SELEMANI EBUCWA accuse les humanitaires d’avoir dépassé les 600 hectares convenus comme délimitation du camp. Ce que la Commission Nationale pour les Réfugiés dément catégoriquement.

Fely MUTUNGWA pour les détails.

Sud-Kivu : Le Centre d’Assistance psycho-médico sociale de la 5ème CELPA donne des Kits d’une valeur de 150 USD à 20 survivants des violences sexuelles. (Odette NIBIZI/Ongea)

Lire

Dans le cadre de son travail de réinsertion socio-économique et de son partenariat avec l’UNICEF, le Centre d’Assistance Psycho-médico sociale  de la 5ème CELPA, CAMPS en sigle, a donné à chacun des 20 survivants des violences sexuelles, un kit de réinsertion d’une valeur de 150 dollars américains.

Chacun, selon son choix, recevait soit 120 litres d’huile de palme ; ou 150 Kg de sucre plus 10 litres d’huile végétale ; ou 125 Kg de farine de blé plus 50 Kg de sucre et 10 litres d’huile végétale ; ou enfin 125 Kg de riz plus 10 litres d’huile végétale.

Au micro d’Odette NIBIZI, ces rescapés remercient l’UNICEF et CAMPS.

 

Sud-Kivu: L’enclavement et l’insécurité seraient à la base d’une crise alimentaire en gestation à Minembwe. (Serge BISIMWA et Ghislain BAFUNYEMBAKA/Ongea)

Lire

Coincée entre le territoire de Mwenga et le territoire d’Uvira, la localité de Minembwe dans les Hauts-plateaux souffre d’un enclavement et d’une insécurité qui sont à la base d’une crise alimentaire en vue.

La course d’une moto taxi qui était à 500 est passée à 1 500 francs congolais, conséquence de la hausse du prix du carburant.

Les details avec Serge BISIMWA & Ghislain BAFUNYEMBAKA.