Bandundu-Ville : Le Bureau Conjoint des Nations pour les Droits de l’homme (BCNUDH) renforce les capacités des membres de ses réseaux sur les droits de l’homme, le processus électoral et la liberté publique (Rolly Mukiaka/Bandundu-Ville)

Depuis 3 jours, soit du jeudi 22 au samedi 24 juin, le Bureau Conjoint des Nations Unies pour les Droits de l’Homme (BCNUDH) renforce la capacité des défenseurs des droits de l’homme et des journalistes sur les notions mise à niveau en rapport avec les droits de l’homme, le processus électoral et la liberté publique. Selon maitre Prince Futila, le coordonnateur ad intérim du BCNUDH, cette formation a pour objectif de faire le monitoring sur les violations des droits de l’homme en période électorale. Signalons qu’à l’issue de l’atelier, les participants ont exprimé le souhait de voir cette activité être organisé dans les villes voisines de la province du Kwilu.

Télécharger ce fichier

Lire

Journée internationale de l’albinisme : Le bureau conjoint des nations unies aux droits de l’homme (BCNUDH) de la Monusco sensibilise contre la stigmatisation et marginalisation des albinos dans le Kwilu. (Rolly Mukiaka/Bandundu-ville.)

Dans le cadre de la célébration de la journée internationale de l’albinisme, le bureau conjoint des nations unies aux droits de l’homme (BCNUDH) de la monusco a organisé à Bandundu ville le lundi 12 juin 2017 une campagne de sensibilisation contre le rejet dont les albinos sont parfois victimes dans certaines sociétés.   Selon maître Joëlle Longongo, experte juridique à la monusco, la loi exige le respect de la personne humaine quelle que soit sa race, encore moins la couleur de la peau. La manifestation s’est déroulée en présence des autorités tant politique qu’administratives. (Rolly Mukiaka/radio Bandundu FM)

Télécharger ce reportage 

 

Lire

Kwilu : Une dizaine des prisonniers, tous mineurs, s’évade de la prison du cinquantenaire à Bandundu-ville (Rolly Mukiaka/Bandundu-Ville)

C’est dans la nuit de jeudi 25 mai au vendredi 26 mai 2017 que ces prisonniers tous âgés de moins de 18 ans se sont échappés de la prison du cinquantenaire à Bandundu ville. Selon une source proche des responsables de cette prison,  ces détenus auraient cassé la porte et escaladé les murs. Aucune autorité n’a voulu se prononcer sur cette deuxième évasion des prisonniers en l’espace de 6 mois. Le service de sécurité serait à la recherche de ces mineurs évadés. (Rolly Mukiaka/Bandundu FM)

 

Télécharger ce fichier

Lire

Le gouverneur Godel Kinyoka attendu devant l’assemblée provinciale du Kwilu ce vendredi 2 mai 2017. (Rolly Mukiaka, Bandundu-Ville)

Sauf imprévu, Gödel Kinyoka, gouverneur du Kwilu sera entendu par l’ensemble des députés de cette province  à la plénière de ce vendredi 2 mai 2017. Les organisations de la société civile ainsi que certains membres du législatif provincial réclament son départ à la tête de la province du Kwilu. C’est la société civile qui a ouvert le ballet en initiant la première une pétition contre la gestion calamiteuse du gouverneur. Ensuite, C’est l’adjoint du gouverneur qui a demandé de comptes à son chef lors de la réunion de sécurité de la province du lundi 22 mai. Réunion au cours de laquelle, selon des témoins, les deux hautes autorités de la province ont failli se bagarrer. Enfin, ça sera au tour de quatre députés provinciaux du Kwilu de déposer le mercredi 24 mai au bureau de l’assemblée provinciale, une motion de défiance contre le gouverneur. Tous accusent Gödel Kinyoka,  entre autres, de gestion opaque des ressources de la province.  Rolly Mukiaka  résume les griefs à l’encontre du gouverneur:


Télécharger ce fichier

Lire

Kwilu : L’Union pour la relance de Bandundu (UREBAND) sensibilise les habitants de Bandundu ville à un enrôlement massif. (Rolly Mukiaka)

Les membres de l’Union pour la relance de Bandundu ville (UREBAND) ont organisé une marche de sensibilisation à Bandundu ville le dimanche 21 mai 2017. Ils ont parcouru  un trajet de près de 10 km pour inviter et encourager les habitants de cette ville à s’enroler massivement. Selon cette association  plusieurs bureaux de la CENI se plaignent du manque d’engouement de la population deux semaines après le lancement des opérations d’inscription des électeurs dans la province du Kwilu. Reportage de Rolly Mukiaka.

Télécharger ce fichier

Lire

Jounée de la libération, à Bandundu ville les avis des habitants sont partagés quant à l’importance de la fête nationale du 17 mai. (Rolly Mukiaka)

17 mai 1997 – 17 mai 2017, 20 ans depuis l’avènement de l’Alliance des Forces Démocratiques pour la Libération de la RD Congo(AFDL). Pour certains habitants  de Bandundu ville, cette date symbolise la libération du pays contre la dictature de Mobutu.  Pour d’autres, elle marque le passage de l’AFDL dans l’ex Bandundu avant la prise de la capitale Kinshasa. Et pour d’autres encore,  la liesse suscitée par le renversement du regime de Mobutu s’est éffritée au fil des annnées. (Rolly Mukiaka)

Télécharger ce fichier

Lire