Ebola : Prudence oblige, des habitants de Kisangani se méfient des voyageurs depuis l’apparition de ce virus au Bas-Uélé, province voisine de la Tshopo. (Trésor-Polycarpe)

Mieux vaut prévenir que guérir! De nombreux boyomais craignent que le virus Ebola déclaré au Bas-Uélé à 600 km de Kisangani traverse les frontières. Certains d’entre eux, rencontrés dans les rues de Kisangani, affirment adopter déjà quelques mesures préventives et règles d’hygiène.  Ils  évitent notamment tout contact avec les voyageurs.  On les écoute au micro de Trésor-Polycarpe MOKIANGO de la Radio Télévision Kintuadi/Kisangani

 

Télécharger ce fichier

Lire

Virus d’Ebola : la division provinciale de la santé de la Tshopo lance des appels à la vigilance. (Trésor Mokiango)

La fièvre hémorragique à virus EBOLA demeure une forte préoccupation de tous les habitants de la province de Tshopo même si c’est la province voisine, Bas Uélé, qui est affectée. Les deux provinces sont séparées par des rivières et des forêts dans lesquelles les habitants de part et d’autres vont chasser des animaux vecteurs de transmission de cette maladie. Dans son message de sensibilisation de ce vendredi 19 mai 2017, le chef a.i. de la division de la Santé de Tshopo demande à la population d’être vigilante et de déclarer tout cas suspect d’Ebola. Suivez Dr Adelard LOFUNGOLA au micro de Trésor MOKIANGO de la Radiotélévision Kintuadi à Kisangani.

Extrait sonore de la radio Kintuadi

Télécharger ce fichier

Lire